NanoSen-AQM au Digital Olfaction Congress 2018 – Tokyo, Japon
EU funded project providing real time air quality monitoring through low cost - low consumption sensors based on nanotechnology with cloud system analysis.
NanoSen-AQM, air quality monitoring, nanosensors, low cost sensors, Interreg, Sudoe, nanotechnology, cloud, real time
16897
post-template-default,single,single-post,postid-16897,single-format-standard,bridge-core-2.0.7,cookies-not-set,qode-social-login-1.0.1,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-20.2,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive

NanoSen-AQM au Digital Olfaction Congress 2018 – Tokyo, Japon

Les 3 et4 décembre 2018 ont eu lieu à Tokyo, au Japon, lors de la réunion annuelle de la Société Olfaction (DOS). Le deuxième jour, l’Université d’Estrémadure a prononcé un discours sur les derniers prototypes de systèmes personnels pour la détection de la qualité de l’air développés dans le projet. Le premier prototype développé par UEx pour la mesure de la qualité de l’air que les citoyens utiliseront dans les campagnes de mesure a été décrit. La présentation a reçu le prix de la meilleure présentation dans le congrès susmentionné.

En outre, une présentation du projet NanoSen-AQM a été faite à l’Institut technologique de Tokyo qui a conduit à l’établissement de contacts pour de futures collaborations. Les assistants étaient des experts en capteurs et systèmes électroniques, qui ont apporté des contributions intéressantes et des questions à prendre en compte dans le développement ultérieur des prototypes à venir.

Pour plus d’informations sur Digital Olfaction, consultez le site web de https://digital-olfaction.com/dos-congresses/



Subscribe to our newsletter to receive updates about the Project!